Décoration murale avec des tillandsias

Nous ouvrons ici notre rubrique sur la décoration florale. Cette culture entre dans le cadre technique de l’Aéroponie, « le » mode de vie naturel des épiphytes. Ces plantes entrent dans de très nombreuses applications de végétalisation.

Photomontage d’une décoration en liège

Le support

Les supports les plus appropriés sont : l’écorce de chêne liège mâle, les ceps de vigne, le bois flotté, les monolithes en pierre naturelle …
Le chêne liège mâle est le matériau que nous avons utilisé pour l’application proposée. Le liège produit directement par l’arbre est le « liège mâle » crevassé ; on doit l’enlever, c’est l’opération de « démasclage » qui se fait dès que le tronc atteint 70 cm de circonférence. Le nouveau liège qui se forme est le « liège femelle » ou « de reproduction », que l’on recueille tous les 9 à 15 ans (selon les régions), quand l’épaisseur voulue est atteinte, environ 3 cm.

Ce bois présentant des reliefs intéressants. Ses anfractuosités naturelles proposent des espaces pour le logement des plants et de nombreuses rainures facilitant la circulation et l’accrochage des racines aériennes de ces plantes.

Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *